Article droit public

7 novembre 2014 - Impartialité du pouvoir adjudicateur : les apparences peuvent être trompeuses - Marie-Paule Melka et Denis Garreau

Par une décision du 22 octobre 2014 (n° 382495), le Conseil d’Etat vient à nouveau de préciser que le contrôle auquel doivent se livrer les juges en matière d’appréciation du moyen tiré du défaut d’impartialité du pouvoir adjudicateur, ne peut se borner à s’en tenir aux seules apparences, l’appréciation à

24 octobre 2014 - Précisions sur l’égalité des usagers devant le service public ferroviaire - Marie-Paule Melka et Denis Garreau

Proclamé comme principe général du droit depuis 1951 (CE, 9 mars 1951, Société des concerts du conservatoire, Rec. p.151), le principe d’égalité des usagers devant le service public n’implique pas, pour autant, une stricte identité dans le traitement des usagers, s’agissant notamment des tarifs qui peuvent leur être appliqués :

20 octobre 2014 : Suppression de l'emploi d'un agent contractuel, quelle obligation de reclassement ? - Clément Bariety et Denis Garreau

L'administration n'est pas tenue, avant de licencier un agent contractuel recruté en vertu d'un CDI dont l'emploi est supprimé, de chercher à le reclasser lorsque cet agent dispose par ailleurs, en qualité d'agent public titulaire, d'un droit à réintégration dans son administration d'origine.
 

17 octobre 2014 - Les pouvoirs d'instruction du juge administratif - Patrick Chauvin et Denis Garreau

A l’occasion d’un pourvoi dirigé contre une décision de la Cour nationale du droit d’asile qui avait rejeté la requête en annulation dirigée contre une décision du Directeur général de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) rejetant une demande d’asile, le Conseil d’Etat a, par un arrêt de Section du 1er octobre dernier (Req.

10 octobre 2014 - Légalité sous conditions d’une clause de résiliation au profit du cocontractant de l’Administration - Marie-Paule Melka et Denis Garreau


Si le pouvoir de résiliation unilatérale du contrat administratif par l’Administration constitue une prérogative essentielle de cette dernière, prérogative qui trouve application même en l’absence de toute clause et ne peut être valablement écartée par une clause tendant à y faire échec, la Haute

11 septembre 2014 - Le 12 novembre 2014 : entrée en vigueur du nouveau principe « silence vaut acceptation » - Oriane Ben Attar, Sidonie Garnier et Denis Garreau

Annoncée lors de sa conférence de presse du 16 mai 2013, la réforme présentée par le Chef de l’Etat comme une « forme de révolution » et votée au mois de novembre 2013, tend à renverser une tradition juridique française séculaire, en énonçant dorénavant que le silence gardé pendant deux mois par l’administration à la suite d’une demande formulée par un administré vaut décision implicite d’acceptation.